Les Espagnols opposés à la légalisation de l'avortement

PDF versionPDF version

Selon plusieurs sondages de la presse ibérique, une majorité d'Espagnols serait opposée au droit à l'avortement sans consentement parental à partir de 16 ans : 64% selon El Pais, 57% selon l'ABC, 71% selon La Vanguardia. Un projet « contraire à la Constitution »  Le Forum espagnol de la Famille réfute dans sa totalité le projet de loi du gouvernement de Madrid qui vise à dépénaliser l'IVG en Espagne et assurer sa gratuité jusqu'à la 14e semaine et jusqu'à 22 semaines en cas de malformation du foetus.

 

Source : Dernière nouvelle d'Alsace