loi

Une loi pour diminuer l'avortement d'enfants trisomiques aux Etats-Unis

Après son approbation au Sénat, la Chambre des Représentants a approuvé jeudi dernier un texte de loi qui devrait diminuer le nombre d'avortements d'enfants trisomiques ou atteints d'autres handicaps. Rappelons qu'aujourd'hui aux Etats-Unis 90% des enfants diagnostiqués trisomiques sont avortés et ce pourcentage est identique pour d'autres maladies comme le spina bifida ou la mucoviscidose.

Californie : la loi de notification parentale pourrait bien aboutir

La proposition 4, qui permettra de prévenir les parents si une mineure demande à avorter, a désormais de fortes chances de passer. Selon les derniers sondages, 49% des sondés voteraient "oui", contre 41% pour le "non", et 10% d'indécis. Une très forte avance, alors que le scrutin se tiendra en même temps que les élections présidentielles américaines. La mesure avait échoué par deux fois, avant d'être une nouvelle fois demandée, par la loi autorisant aux Etats Unis à soumettre par référendum toute pétition ayant recueilli suffisamment de signatures. Ce qui fut le cas, 1.2 millions de signatures ayant été rassemblées (largement au-dessus des 690 000 requises en Californie). Un spécialiste des sondage attribue ainsi cette avance au vote hispanique, qui pourraient bien voter en masse en novembre, non seulement pour les diverses propositions, mais aussi pour le vote de la présidentielle.

La cour suprême de justice entérine l'avortement légal à Mexico

Alors qu’au Mexique l’avortement n’est autorisé qu’en cas de viol, de danger de la mère ou de sévère malformation du fœtus, la ville de Mexico a légalisé l’année dernière l’avortement sur simple demande pour les 12 premières semaines de grossesse.

 L’avocat général, et la commission des droits de l’homme au niveau national en ont alors appelé à la cour suprême. Le gouvernement fédéral dénonce cette décision, faisant valoir que la ville de Mexico n’a pas le droit de légiférer sur ce sujet.

Fœtus nés sans vie. Une inscription à l’état civil possible

Image Hosted by ImageShack.usSelon deux décrets du ministère de la justice parus vendredi 22 août au Journal officiel, les foetus nés sans vie pourront enfin être inscrits sur les registres de l’état civil, permettant ainsi aux familles d’organiser des obsèques. Les bébés nés sans vie ne seront donc plus brûlés comme des déchets hospitaliers.

Retour sur toutes les propositions de lois pro-vie du Canada

Depuis la victoire du Parti conservateur aux élections législatives de 2006, quatre projets de loi ont été déposés à la Chambre des communes (chambre basse) par les députés soutenant le gouvernement minoritaire de Stephen Harper. Trois de ces quatre projets visent à reconnaître un statut juridique à l'embryon (ordre non chronologique, mais selon le propos des textes).

Proposition de loi pour limiter le délai d’avorter en Grande Bretagne

La députée Tory Nadine Dorries (photo ci-contre) a lancé le mouvement d’un projet de loi visant à limiter le délai légal anglais pour aller avorter de 24 à 20 semaines. L’Angleterre avait déjà réduit le délai légal de 28 à 24 semaine en 1990.

Il manque une voix à la Floride, deux au Kansas

Dans un vote ultra-serré, la proposition visant à présenter une échographie à toute femme voulant avorter, une proposition qui avait passé la chambre des députés de Floride, a échoué au Sénat aujourd’hui. 20 votes à 20, elle n’a pas eu la majorité, une voix est manquante. 7 républicains et 13 démocrates ont votés contre. Un démocrate a voté pour le projet de loi. Les sénateurs avaient passés une heure trente d’un débat houleux hier.  Les femmes étant été violées, ayant subie un inceste, ou étant en danger auraient été exemptées.La loi de Floride oblige déjà à cette échographie pour les avortements après la 12ème semaine. La proposition de loi voulait l’étendre aux douze premières semaine

L'ohio entérine une loi pour permettre aux femmes de voir leur enfant

Une nouvelle loi dans l'Ohio demande aux médecins pratiquant l'avortement de proposer à la mère le visionnage de l'échographie 3D en mouvement et a été mise en application vendredi. Ce, afin que les femmes aient le plus d'informations possible. Un visionnage qui poussent la grande majorité des femmes à chercher une alternative à l'IVG. Les pro-vie de l'Ohio pensent ainsi réduire le nombre d'avortement.

Syndicate content